Ansible – les différents niveaux de variables

Ansible est un orchestrateur simple d’utilisation dès lors que l’on en retient les concepts de base. Parmi ces concepts, la hiérarchie des variables fait partie des essentiels.

Je vous propose d’y revenir en vidéo.

D’ailleurs n’hésitez pas à vous abonner à la chaine xavki.

Au total, Ansible possède plus de 20 manières pour définir des variables. On peut les classer par ordre hiérarchique en fonction de s’imposer les unes aux autres. Je ne reviendrais pas sur l’ensemble des 20 variables mais sur les plus courantes. Néanmoins voici la liste de ces variables ordonnée hierarchiquement :

ansible-v2-and-beyond-ansible-nyc-meetup-19-638

Les principales qui me semblent importantes à retenir sont :

  • 1. extra vars : passable à partir de la command line
  • 2. task vars : variable de tâche (dans le playbook)
  • 3. block vars : la variable de block
  • 4. role vars : dans le répertoire /vars d’un rôle
  • 5. set_facts : définie dans les set_facts
  • 6. playbook vars : dans le fichier playbook
  • 7. host_vars : précisée dans les fichiers individuels des machines de l’inventaire
  • 8. inventory vars : dans l’inventaire (par exemple hosts.yml)
  • 9. group_vars : dans les fichiers de groupes de l’inventaire
  • 10. role defaults vars : la variable par défaut

Un rôle bien rédigé doit être très largement paramétrable : OS, paquets, version, user, passwords… Ainsi un bon rôle possède souvent un fichiers de variables par défaut (répertoire defaults du rôle) très fourni. Cela vous permet de personnaliser très largement l’application de ce rôle.

En outre, un bon rôle doit aussi avoir l’intégratilité de ses variables définies dans son README, en tout cas au moins toutes les variables par défaut. Elles doivent alors être documentées sur la manière de les définir (liste, string, booléens…).

Par ailleurs, vous pouvez utiliser le module debug pour afficher le contenu des variables à n’importe quel moment de votre playbook.

- name: "affichage contenu de var1"
  debug:
    msg: "Voici le contenur de var1 => {{ var1 }}"

Il faut aussi savoir que ansible n’aime pas traiter les variables vides.

Enfin ansible possède des variables particulières propres à son fonctionnement, on parle de facts (version OS, etc…). Celles-ci sont utilisables à tout moment. Pour les connaître utilisez le module setup :

 ansible all -m setup

Vous pouvez également créer vos propres facts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s