[SQL] : créez des constantes et des noms de résultats

DBA et développeur, cet article est pour vous… y’en faut pour tous les goûts comme on dit. Voici deux outils peu utilisés dans les bases de données que j’ai pu voir récemment. Et pourtant, ils permettent de simplifier votre script sql et de le rendre plus lisible et plus structuré (génial lol).

Les constantes en SQL

Ce n’est pas révolutionnaire mais si vous ne le savez pa déjà, vous pouvez définir un groupe de constante en sql avec la clause « WITH … AS ». Cela vous permettra d’utiliser ces données fixes comme des tables pratiquement.

Par exemple si on définit les constantes de temps :

WITH timeconstants AS (
SELECT 60 as seconds,
       60 as minutes,
       24 as hours,
       365 as days,
       7 as week,
       ['Lundi','Mardi','Mercredi','Jeudi','Vendredi','Samedi','Dimanche'] as daysweek,
),

C’est pas mal mais comment utiliser ces constantes ? comme une requête.

SELECT seconds, minutes, hours, days FROM timeconstants;

Enfantin comme dirait l’autre.

Les noms de résultats

Je parlerai plutôt d’alias mais souvent en sql on parle d’alias pour les alias de table par exemple et on l’utilise plutôt dans la clause FROM. En totu cas le principe est presque el même sauf qu’il s’agit à la manière d’un vue d’attribuer un alias à une requête entière.

On le fait ainsi :

myextract AS (
   SELECT
   IF(colonne1 < 10, "little", "big") AS qualified_sale,
   colonne1,   nb_hours,   colonne2 / 10  FROM mytable)

Et si on combine les deux on retrouve des trucs du genre :

SELECT nb_hours * minutes * secondes AS timer
FROM mytable, timeconstants;

Alors je fais un peu n’importe quoi mais c’est un exemple.Ici on utilise les constantes minutes et secondes pour calculer les heures passées en secondes.

L’intérêt vous le voyez c’est que désormais tout possède un nom et que pour appeler les éléments ils doivent être définis à travers le « FROM ». Derrière il est beaucoup plus simple de faire de la modélisation et surtout si vos constantes évoluent vous n’avez pas besoin de revoir toutes vos requêtes.

 

Pour ces éléments SQL que nous venons de voir, on parle de CTE dans le jargon DBA. CTE pour Common Table Expression. Ces petites clauses permettent de jouer sur les « alias » pour créer des pseudos tables qui ne sont pas non plus des vues et qui visent à simplifier le travail de maintenance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s