Formation et cours complet Helm, c’est parti !!!

Print Friendly, PDF & Email

Kubernetes est un sujet qui passionne les foules. Je le vois tous les jours avec la playlist k8s. C’est pourquoi j’ai décidé de me centrer sur quelques outils assez courants pour les personnes qui administrent ou utilisent le célèbre orchestrateur de conteneurs. Même si je continue encore la formation ansible, je commence en parallèle une série de tutoriels dédiés à Helm.

Là encore un cours complet pour se former à son rythme que ce soit pour débuter ou aller plus loin. Pour cela on va reprendre toutes les bases pour monter petit à petit en niveau.

Aujourd’hui c’est la première donc du coup on va commencer par poser la première brique à savoir l’introduction à Helm et essayer de répondre à quelques questions : pourquoi ? comment ? intérêts ?…

L’instanciation, une problématique kubernetes

A l’heure actuelle, beaucoup d’entreprises passe à tort ou à raison sur kubernetes. Un bel outil qui permet de lancer des services en décrivant des ressources. L’outil étant assez élaboré, pour lancer une petite application, il est souvent nécessaire d’installer différents objets. En outre nous devons souvent coordonner les objets les uns par rapport aux autres à défaut de variables mutualisées en dehors des configmaps.

Or il est assez courant d’avoir une infrastructure plus ou moins à base de microservices, ces derniers se ressemblant fortement voir appelant de même lignes de codes/images ou nécessitant un déploiement similaire. Mais alors faut-il faire des copier/coller de toutes ces ressources avecs de répertoires et faire évoluer tout cela ensemble avec des difficultés pour modifier dans des manifestes communs plusieurs fois le même élément.

Découvrez  Kubespray : installation d'un cluster K8S se rapprochant de la production

Prenons un exemple avec wordpress, pour créer une instance wordpress, il faut :

  • 2 deployments
  • 1 ingress
  • 2 pvc/pv
  • 2 services…

Créons ensuite une deuxième instance… rebelote et ainsi de suite. Faire cela dans un outil comme kubernetes cela nous fait penser que l’on a loupé quelque chose. Vaut mieux arrêter de travailler et compter les mouches, surtout le jour où il faudra faire évoluer tout ça.

C’est un des points majeurs que Helm permet de corriger.

Helm permet de templatiser des ressources et de stocker toutes les variables définies dans un seul fichier : Values.yaml.

On a donc fait un grand pas.

Mais ce n’est pas le seul intérêt pour Helm

Bien sûr Helm va bien plus loin que cela.

Finalement, une fois que l’on commence à templatiser, on s’aperçoit que l’on dispose de briques cohérentes de ressources. Il ne manque qu’une chose c’est la possibilité de les partager et faciliter leur installation et leur versionning.

Du coup, imaginons que Helm puisse être un gestionnaire de paquets façon apt, yum ou autres. Avec des dépôts distants, cela peut permettre de partager ces packages que l’on appelle simplement des Charts.

Et comme tous les packages, Helm permet de versionner tout cela pour garder des briques cohérentes, éviter les bugs et faciliter l’installation des objets kubernetes. Intéressant n’est-ce pas ?

Ajoutons à cela que Helm a su évoluer d’une version 2 un peu plus complexe vers une version 3 qui permet de se connecter facilement à votre cluster kubernetes.

Conclusion sur Helm

Bref se former à Helm ou l’adopter c’est un bon point pour votre carrière car vous serez peut être amené à le rencontrer et pourquoi pas le tester pour le faire entrer dans votre société. Donc suivre une formation Helm est certainement un bon investissement de votre temps.

Découvrez  Kubectl quelques commandes utiles pour commencer

Nous en reparlerons plus tard mais un dépôt Helm peut se limiter à un dépôt git assez épuré.

Ainsi vous pourrez trouver des intérêts :

  • meilleures capacités d’itération
  • amélioration du travail en équipe pour vos déploiements
  • utilisation de charts déjà développées par la communauté

Après ne nous cachons pas qu’il faut une petite période d’adaptation. Mais comme vous êtes là c’est que vous voulez apprendre à utiliser Helm et vous former donc je ne me fais pas de soucis pour vous.

Se former est une approche importante pour adopter ou devenir devops. Et n’oubliez pas de vous abonner à la chaine xavki 😉