Iptables pour sécuriser votre raspberry pi

Print Friendly, PDF & Email

Sécuriser… un sujet préoccupant et qui est important lorsque l’on dispose de son infrastructure locale. Un des outil sà utiliser pour mettre en place quelques règles de base c’est bien sûr le firewall. Pour cela nous allons utiliser iptables.

Iptables permet de définir un firewall local très facilement. De base, il est présent sur linux et ne nécessite pas d’installation particulière, Raspbian en dispose donc. Reste néanmoins à créer les règles qu’il faut pour sécuriser nos raspberry.

Localement, j’ai choisi de créer un bastion. Commençons par configurer celui-ci via la ligne de commande avant de passer dans une prochaine étape au déploiement automatique des règles.

Voici donc les règles que je vous propose et dans l’ordre que je vous propose :

  • accepter les connexions ssh (port 22) entrantes via notre réseau local 192.168.1.0/24
  • accepter les pings (icmp) entrants
  • toutes les connexions établies doivent être assurées (acceptation en entrées et sorties)
  • accepter de sortir via le ssh et les pings
  • enfin après ces règles, refuser toutes les entrées et les forwards mais accepter toutes les sorties

Cela se traduit par les commandes iptables :

iptables -A INPUT -s 192.168.1.0/24 -p tcp -m tcp --dport 22 -j ACCEPT
iptables -A INPUT -p icmp -j ACCEPT
iptables -A INPUT -m conntrack --ctstate RELATED,ESTABLISHED -j ACCEPT
iptables -P INPUT DROP
iptables -P FORWARD DROP
iptables -P OUTPUT ACCEPT

Découvrez  Raspberry, déploiement de vos règles iptables avec Ansible

Laisser un commentaire