Manipuler une API via une interface graphique avec Postman

Print Friendly, PDF & Email

Que vous soyez développeur frontend ou backend, une étape incontournable du développement d’une application web est l’appel vers le serveur. Plus votre application croit, plus ces appels sont nombreux. Si dans certains cas vous pouvez faire ces appels via votre navigateur, le plus souvent il faudra un autre outil pour pouvoir lancer ces appels et vérifier que votre développement a bien fonctionné.

L’outil Postman est l’incontournable pour pouvoir manipuler efficacement des appels API via une interface graphique.

Pourquoi utiliser Postman ?

Dès lors que vos appels API impliquent des appels autres que des requêtes GET, vous aurez besoin d’avoir un outil. Saisir ses requêtes curL à la main n’étant pas une option pour être productif, il faut utiliser un client graphique pour accélérer ses tests manuels.

Postman propose une interface graphique très simple d’utilisation pour effectuer ses appels HTTP en paramétrant la méthode, l’url, les query params, le header et, le cas échéant, body.

Postman est très pratique lors du développement d’une API ou lorsqu’on cherche à découvrir une API tierce en vue de l’intégrer dans son application.

Accélérer son développement

Postman va bien au delà de pouvoir effectuer ses requêtes http via une interface graphique. Son véritable atout vient de sa capacité à stocker certaines données en variables et de pouvoir lancer de manière séquentielle plusieurs appels API d’affilé.

Ainsi, tester un flux de comportement comme si un utilisateur allait manipuler votre API est possible en créant une collection d’appels API. Vous pourrez définir en variable certaines données qui sont renvoyés en tant que réponse d’une requête précédente et définir un comportement à suivre en fonction des résultats.

Découvrez  Trop de technos pour être partout...

Vous pouvez également utiliser de la donnée externe, via un fichier CSV ou JSON afin de faire tourner vos requêtes. Ce cas est utilisé pour initialiser un échantillon de base de donnée en vue de faire quelques tests manuels.

Alternatives à Postman

Des alternatives gratuites et payantes à Postman existent. L’application Insomnia, compatible Mac, Windows et Linux, est une alternative gratuite et plus simple que Postman. Elle offre moins de fonctionnalités au bénéfice d’avoir une interface plus épurée.

Paw est un client Mac, vendu à 49€, offrant des fonctionnalités au moins aussi poussé que Postman. Son interface graphique est très travaillée et rend son utilisation très agréable. Cependant, son prix décourage beaucoup d’utilisateurs qui trouvent leurs compte avec postman gratuitement

Et le bon vieux Jmeter

Enfin, vous pouvez aussi vous tourner vers un outil plus ancien : Jmeter. Ce dernier est plus réputé pour être capable de faire des tests de charge mais sa polyvalence lui permet sans souci de faire les tests de vos routes d’API. Gratuit et appartenant à la fondation apache, il nécessite une certaine pratique mais vous permettra de réaliser des tests complets allant jusque vérifier la bonne insertion des données dans la base de données de votre API.

Laisser un commentaire